Comment choisir une assurance à responsabilité civile professionnelle ?

Accueil Entreprises Comment choisir une assurance à responsabilité civile professionnelle ?

Cette année, vous avez eu la chance de faire mûrir un projet professionnel de longue date : ouvrir votre entreprise. Vous avez créé votre logo, trouvé le local professionnel, vous vous êtes inscrit auprès des organismes officiels. Tout est presque prêt pour votre démarrage, il vous reste cependant un sujet important à traiter : le choix de l’assurance professionnelle. Là, c’est justement le flou total pour vous, car vous entendez tout et son contraire sur les assurances. Pas de panique, nous allons vous expliquer ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Tout savoir sur l’assurance responsabilité civile professionnelle.

Dans un premier temps, il est important d’apporter quelques éclaircissements sur une chose que vous avez peut-être déjà entendue, à savoir le fait qu’il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance professionnelle. Si cette affirmation est vraie, elle ne s’applique pas à tous les contextes.

L’obligation de souscrire une assurance professionnelle : qui est concerné ?

Si certains secteurs n’y sont pas tenus, d’autres font partie de ce qu’on appelle des professions réglementées. C’est le cas notamment des professions médicales, des chauffeurs/livreurs, ou encore des professionnels du bâtiment. Ces secteurs doivent impérativement être assurés, car de leurs actes dépend la vie et la sécurité des personnes pour qui ils travaillent. Si vous avez déjà fait appel à un artisan pour réaliser des travaux dans votre maison, il vous aura normalement présenté sa garantie décennale, qui correspond à son assurance professionnelle.

À LIRE   Quel est le meilleur rayonnage à palette d'occasion ?

assurance responsabilité civile professionnelle.

Devez-vous souscrire une assurance professionnelle ?

Si vous ne travaillez pas dans l’un de ces secteurs, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez prendre une assurance, et payer une cotisation tous les mois ? La réponse est très simple : pour vous protéger ! Lorsqu’on n’exerce pas de métier à risque, pouvant entraîner des dommages corporels ou des accidents physiques, mais qu’on travaille de chez soi sur son ordinateur, on pourrait penser qu’on ne risque rien. Mais c’est une erreur qui peut coûter cher. Petit florilège des pépins que vous pourriez rencontrer :

  • Votre ordinateur a planté, et vous n’avez pas eu le temps de sauvegarder vos données, vous ne pouvez pas livrer le contenu attendu par votre client.
  • Vous vous rendez chez votre client ou chez un prospect, et vous renversez votre boisson chaude sur son PC ou son smartphone, désormais inutilisable. Vous allez devoir le lui remplacer.
  • Vous tombez malade ou subissez une intervention qui vous empêche de travailler pendant plusieurs semaines et creuse un trou dans vos revenus.
  • Un visiteur chute dans votre boutique, ou un objet le blesse en lui tombant dessus ; même si ce n’est pas directement de votre faute, vous êtes responsable puisqu’il s’agit de votre entreprise.
À LIRE   Quel est le prix d'une plaque professionnelle en laiton ?

Bref, vous l’aurez compris, toutes ces situations peuvent vous mettre dans une véritable panade financière, d’autant plus si vous débutez et n’avez pas beaucoup de trésoreries. L’assurance responsabilité civile coûte entre 10 et 30 euros par mois, mais peut prendre en charge les frais liés à des accidents sur vous, vos salariés ou des personnes tierces dans le cadre de l’exercice de vos fonctions.

À LIRE   Comment trouver un bon plombier ?