Plaque professionnelle : Difficile d’innover

Le milieu des plaques professionnelles reste très codifié et il est compliqué de faire ce que l’on désire. Autant dans des codes professionnels implicites que dans la façon dont la loi encadre cette pratique. On ne peut pas décider de faire ce que l’on veut sous pré que c’est une plaque personnelle, il est obligatoire de se soumettre à quelques règles de base.
Le choix des couleurs est limité, la nature des informations affichées surveillée, et des dimensions fixes doivent être respectées. Ces mesures de base ne sauraient être outrepassées, il faut les appliquer à la lettre sans quoi vous risquez une amende et l’obligation de remplacer la plaque.

Des freins techniques

Mais si vous essayez de faire faire une plaque qui ne rentre pas dans les normes, le professionnel qui la prend en charge vous dira qu’il ne peut pas le faire, car il ne possède pas les techniques nécessaires pour réaliser des plaques que personne ne peut utiliser.
Il y a une logique au fond, quel intérêt cela pourrait-il avoir pour lui ? La réponse s’impose d’elle-même. Si rester dans les codes que nous impose la loi est parfois pesant, c’est souvent pour le bien commun, comme l’argumente plaque-professionnelle.info.